ENSG             Mines            LEMTA             CNRS        Georessources       ASGA

StanENSG

Actes de la conférence > Par intervenant > Avesque Fabien

PONT JJ. BOSC A BORDEAUX, CARACTERISTIQUES PRINCIPALES ET PROBLEMES GEOTECHNIQUES
Savatier Vincent  1@  , Fabien Avesque  1, *@  , Jean François Miralles  1, *@  , Remi Deluzarche * @
1 : EGIS GEOTECHNIQUE- Toulouse  (EGIS)
EGIS STRUCTURE ET ENVIRONNEMENT
Héliopôle 33-43 avenue G; Pompidou Bat D BP13115 31131 Balma Cedex -  France
* : Auteur correspondant

Le projet du pont Jean-Jacques Bosc vise à relier les deux rives de Bordeaux entre les communes de Floirac et de Bègles. Ce pont est conçu comme une esplanade urbaine de 44 mètres de large et 549 mètres de long. Il est composé de 9 travées pour 8 piles. Deux trémies sont également au projet, en amont des 2 culées.

Il est montré comment l'exploitation des archives a permis de définir un premier modèle géotechnique et de concevoir une campagne de reconnaissance adaptée en phase PRO. Dans ce contexte particulier, lié à la largeur de l'ouvrage et au fort marnage de la Garonne, l'objectif de cette campagne était de caler le toit du substratum avec précision et de définir l'influence de la Garonne sur les mouvements de la nappe alluviale de chaque rive, avec un grand nombre de sondages à réaliser en milieu fluvial.

Cet article présente sur fond du projet du pont JJ. BOSC, la base de données d'archives disponibles et la campagne finalement retenue, campagne qui s'est avérée totalement adaptée pour les problématiques géotechniques identifiées. Il est également décrit la méthode utilisée pour le suivi de la nappe alluviale dans un contexte de fort marnage du fleuve au voisinage. Les résultats de ces mesures de suivi piézométrique en corrélation avec le niveau d'eau du fleuve, sont présentés, ainsi que l'utilisation pouvant en être faite pour la détermination des niveaux d'eau pour le dimensionnement des trémies et des culées de l'ouvrage.

Au final, les principales caractéristiques de la conception géotechnique de l'ouvrage sont présentées et une dernière partie s'attache à discuter des conséquences économiques et de planning d'une densification ou d'un allègement de la campagne de reconnaissances géotechnique.



  • Poster
Personnes connectées : 2 Flux RSS