ENSG             Mines            LEMTA             CNRS        Georessources       ASGA

StanENSG

Actes de la conférence > Par intervenant > Khemakhem - Ben Amor Meriam

Mercredi 6
Dynamique des sols, chargement cyclique, fondations d’éoliennes et offshore, etc.
6 - Alain Puech (Fugro GeoConsulting) & Marwan Al-Heib (INERIS)
› 15:30 - 15:45 (15min)
› Salle 103
Nouvelle procédure pour le dimensionnement d'un pieu sous charge latérale cyclique dans un sable
Frédéric Rosquoet  1@  , Jacques Garnier  2@  , Meriam Khemakhem - Ben Amor  3@  , Alain Puech@
1 : Laboratoire des technologies innovantes  (LTI)  -  Site web
Université de Picardie Jules Verne : EA3899, IUT d'Amiens
Université de Picardie Jules Verne - IUT d'Amiens Avenue des Facultés - Le Bailly 80 025 Amiens Cedex -  France
2 : Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux [Marne-la-Vallée]  (IFSTTAR)  -  Site web
IFSTTAR
Route de Bouaye CS4 44344 Bouguenais -  France
3 : Fugro Geoconsulting S.A.S.  (FUGRO)  -  Site web
Fugro
39, rue des Peupliers 92752 Nanterre -  France

Les charges latérales cycliques sur les pieux sont généralement induites par des sollicitations mécaniques telles que les vagues ou le vent sur des structures offshore, l'accostage ou l'amarrage de bateaux, les surcharges variables ou les dilatations thermiques. Dans le cadre du projet SOLCYP, une nouvelle approche est proposée pour dimensionner les pieux sous charges latérales cycliques dans un sable. Sur la base d' essais réalisés sur des modèles réduits centrifugés, une nouvelle analyse des données a permis de mettre en avant deux méthodes originales de dimensionnement : une dite globale et une seconde dite locale.

De nombreux auteurs ont montré qu'il est possible de prendre en compte l'effet des cycles en étudiant le déplacement en tête du pieu ainsi que le moment maximum ; c'est la méthode globale. Nous proposons une loi de type logarithmique donnant le déplacement ou le moment relatif en fonction du nombre de cycles. Un paramètre de dégradation permettant de prendre en compte l'effet des cycles est obtenu dans les deux cas. 

La méthode locale est basée sur les courbes P-y qui utilisent le modèle de Winkler. Ce modèle définit le sol comme étant un empilement de tranches indépendantes. Nous avons introduit un coefficient d'abattement qui permet de prendre en compte l'effet des cycles en modifiant la réaction des courbes P-y statiques. Le coefficient d'abattement proposé est fonction de plusieurs paramètres : le nombre de cycles l'amplitude des cycles, une charge limite ainsi que la rigidité à la flexion du pieu.

Un article parent décrit une procédure similaire applicable au cas des matériaux argileux (Khemakhem-Ben Amor et al.)


Personnes connectées : 3 Flux RSS