ENSG             Mines            LEMTA             CNRS        Georessources       ASGA

StanENSG

Actes de la conférence > Par intervenant > Souli Hanene

Evolution de la structure d'une kaolinite et d'un mélange kaolinite+carbonate sous l'effet d'un traitement électrocinétique
Abdelkader Ben Hassine  1, *@  , Hanene Souli  2@  , Malika Trabelsi-Ayadi  3@  , Philippe Dubujet@
1 : Faculté des sciences de Bizerte  (FSB)
FSB
7021 Zarzouna -  France
2 : Laboratoire de Tribologie et Dynamique des Systèmes  (LTDS)  -  Site web
CNRS : UMR5513, Ecole Centrale de Lyon, Ecole Nationale d'Ingénieurs de Saint Etienne
58 Rue Jean Parot, 42100 Saint-Etienne -  France
3 : Faculté des Sciences de Bizerte
FSB
7021 zarzouna -  France
* : Auteur correspondant

La méthode électrocinétique est utilisée dans la dépollution des sols. Elle consiste à appliquer un courant électrique pour déplacer les polluants vers la cathode ou l'anode.

Le but de ce travail est d'étudier le comportement électrocinétique d'une kaolinite et d'un mélange de (70 % kaolinite + 30% carbonate) mélangés à l'eau et au plomb à une concentration de 0,1 M. L'évolution de la structure après les essais est étudiée par la porosimétrie au mercure.

Les essais électrocinétiques sur la kaolinite et le mélange (70% kaolinite + 30 %carbonate) ont montré que la conductivité de ces échantillons augmente en fonction du temps. Ceci est dû à la diffusion des cations H+ au niveau de la structure. Cependant, la variation de la conductivité est plus marquée pour la kaolinite par rapport au mélange (70% kaolinite + 30 %carbonate)

Pour les échantillons mélangés au plomb, la conductivité diminue, ceci est dû au déplacement des cations Pb2+ sous l'effet du courant électrique. En présence du carbonate, cette variation est moins marquée. Ceci est au fait que le plomb se fixe préférentiellement sur le carbonate ce qui rend son élimination difficile. Des mesures de quantité de plomb restant sur les deux échantillons ont montré que dans le cas de la kaolinite, la totalité du plomb est éliminé. Dans le cas du mélange (70% kaolinite + 30 %carbonate), une faible quantité de plomb est éliminée.

Les mesures de porosimétriques ont monté après les essais ont montré que le volume poreux varie très peu après avant et après les essais. La variation est plus marquée dans le cas des échantillons mélangés au carbonate. Ceci pourrait s'expliquer par la dissolution du carbonate durant l'essai.

Au niveau de la taille des pores, les pores inter-granulaires (taille inférieure à 1,5 µm) sont influencés par le traitement électrocinétique. 



  • Poster
Personnes connectées : 2 Flux RSS