ENSG             Mines            LEMTA             CNRS        Georessources       ASGA

StanENSG

Actes de la conférence > Par auteur > Bouillod Nicole

Modèle de compréhension d'une coulée boueuse en site urbain, cas du conservatoire de Lyon
Catherine Pothier  1@  , Louis Vinet  1@  , Nicole Bouillod  2, 3@  , Aurélie Delvallee  1@  
1 : Université de lyon, INSA de Lyon  (LGCIE - SMS ID)
Institut National des Sciences Appliquées [INSA], Institut National des Sciences Appliquées [INSA]
20, avenue Albert Einstein - 69621 Villeurbanne cedex -  France
2 : Direction Prévention et Sécurité de la Ville de Lyon  (DPSVL)
Ville de Lyon
Lyon -  France
3 : Ville de Lyon
Ville de Lyon
Ville de Lyon Direction prévention sécurité -  France

La propriété du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon occupe un versant très raide de la rive droite du Val de Saône de l'entrée de la Ville de Lyon en zone de Balmes, zones pentues des collines lyonnaises, gérée par la Direction Prévention et Sécurité de la Ville de Lyon. L'armature géologique de ce versant est constituée d'un socle gneissique surmonté par des argiles miocène puis des cailloutis quaternaires. Le Loess est en place sur le haut du relief et tapisse en colluvionnement le versant. Les jardins en haut de la propriété sont dominés par une voirie soutenue par un grand mur maçonné. A la base des jardins, une terrasse arborée est soutenue par un mur de 7m de haut au-dessus de la salle de concert.

 Dans la nuit du mercredi 4 décembre 2013 une importante coulée boueuse dévale la pente sur une quarantaine de mètre avec un arrachement amont d'une quinzaine de mètres de largeur. L'accident en site urbain impactant des constructions importantes type ERP démarre sous la chaussée située à l'amont des jardins. La rupture d'une importante canalisation d'eau génère un grand volume de sol saturé tant sous la chaussée que dans le haut des jardins. Le mouvement crée une importante ravine et s'étale en boue liquide sur la terrasse aval ainsi que contre le mur.

Cet article a pour but de fournir une interprétation géologique de zone accidentée s'appuyant sur un modèle topographique, géologique et géotechnique et une modélisation numérique permettant une rétro-analyse des conditions de stabilité initiale et de déclenchement du mouvement ; ainsi qu'une seconde modélisation en écoulement visqueux pour visualiser le déroulé de la coulée. Dans une perspective de gestion de risque des considérations seront apportées en fonction de l'historique du site sur la prévisibilité et la prévention de tel accident. 


Personnes connectées : 2 Flux RSS