ENSG             Mines            LEMTA             CNRS        Georessources       ASGA

StanENSG

Actes de la conférence > Par auteur > Muhammed Rawaz Dlawar

Etude en chambre d'étalonnage du frottement sol-pieu sous grands nombres de cycles dans une argile saturée
Rawaz Dlawar Muhammed, Jean Canou  1@  , Jean-Claude Dupla, Hocine Delmi@
1 : Ecole des Ponts ParisTech  (ENPC)  -  Site web
École des Ponts ParisTech (ENPC)
École des Ponts ParisTech 6-8 avenue Blaise-Pascal Cité Descartes 77455 Champs-sur-Marne Marne-la-Vallée cedex 2 -  France

On présente dans cette communication les résultats d'essais du type modélisation physique réalisés en chambre d'étalonnage dans une argile saturée, destinés à étudier l'évolution du frottement local mobilisé lors de l'application de grands nombres de cycles (100000 cycles). Ces travaux ont été réalisés dans le cadre du projet national SOLCYP, avec l'objectif de mieux comprendre le comportement global des pieux soumis à de grands nombres de cycles de chargement axial.

Après une présentation du dispositif d'essai utilisé et du protocole expérimental mis en œuvre, on décrit un essai typique de chargement réalisé sur la kaolinite Speswhite. Le chargement axial, réalisé à déplacement contrôlé, pour une amplitude cyclique donnée, sur une sonde-pieu instrumentée, permet de mettre en évidence une première phase de dégradation du frottement local (radoucissement cyclique) suivie d'une phase de renforcement de ce frottement (durcissement cyclique). L'évolution du frottement local est quantifiée grâce à l'introduction d'un coefficient d'évolution qui permet de visualiser simplement les phases de dégradation et de renforcement. Des essais de chargement statique jusqu'à rupture sont réalisés avant et après la séquence cyclique, ce qui permet de quantifier l'influence des cycles sur le frottement statique mobilisable après les cycles par rapport au frottement statique initial. Les évolutions du frottement mobilisable sous chargement cyclique sont interprétées en termes de génération et de dissipation des surpressions interstitielles qui se développent lors de la séquence cyclique.

On présente finalement l'influence de l'amplitude du déplacement cyclique sur les résultats observés, ce paramètre se révélant être déterminant sur l'évolution du frottement mobilisé lors des cycles ainsi que sur le frottement statique mobilisable après la séquence cyclique.


e
Personnes connectées : 1 Flux RSS