ENSG             Mines            LEMTA             CNRS        Georessources       ASGA

StanENSG

Actes de la conférence > Par auteur > Mercadier Dimitri

SUIVI DU VIEILLISSEMENT D'UN REMBLAI TRAITÉ À LA CHAUX ET/OU AU CIMENT À HÉRICOURT (70) : QUELS ENSEIGNEMENTS SUR LA DURABILITÉ ?
Yasmina Boussafir  1@  , Dimitri Mercadier * , Yu-Jun Cui * @
1 : Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux  (IFSTTAR)  -  Site web
PRES Université Paris-Est, IFSTTAR
Boulevard Newton, Champs sur Marne, F-77447 Marne la Vallée Cedex 2 -  France
* : Auteur correspondant

Dans le cadre du projet ANR TerDOUEST, un remblai réalisé en argile très plastique et en limon, tous deux traités à la chaux, ainsi qu'à la chaux et au ciment a été construit à Héricourt (70). Ce remblai de 5 mètres de haut, a été instrumenté afin de suivre l'évolution des propriétés des matériaux dans le temps, sous l'influence des aléas climatiques et des remontées de nappe.

Des capteurs de teneur en eau volumique (TDR) et de succion ont permis d'acquérir pendant 4 ans des données couplées à des données météorologiques. La phase de construction du remblai a été suivie par les partenaires du projet TerDOUEST ce qui a permis d'acquérir des informations essentielles sur la composition initiale de l'ouvrage en terre et ses performances initiales.

L'article présente les résultats acquis depuis 4 ans, en les mettant en parallèles avec les données météorologiques et leur localisation au sein du remblai. Ce travail tente de mettre en évidence l'influence des conditions extérieures à l'ouvrage sur les propriétés des matériaux de remblai, en base de remblai (soumise aux fluctuations de la nappe) et en talus (soumise à la météorologie : pluie, vent, évaporation, gel).

Les résultats sont utilisés afin de tirer des enseignements sur l'optimisation du dimensionnement des remblais et sur les indicateurs pertinents permettant d'évaluer la durabilité de l'ouvrage en matériaux traités.

Il sera notamment intéressant de commenter les fluctuations des valeurs de succion et de teneurs en eau, principalement en talus. Les résultats mettent en évidence le couplage avec la météorologie et la mécanique des sols non saturés.


Personnes connectées : 2 Flux RSS