ENSG             Mines            LEMTA             CNRS        Georessources       ASGA

StanENSG

Actes de la conférence > Par auteur > Cartaud François

Jeudi 7
Géosynthétiques
18 - Pascal Villard (UGA – 3SR) & Sandrine Rosin-Paumier (LEMTA-ENSG)
› 16:15 - 16:30 (15min)
› Salle 103
Dimensionnement d'un géosynthétique de renforcement pour la rehausse d'une ISDND
Abdelkader Abdelouhab  1@  , Marie Tankéré  1@  , François Cartaud@
1 : Texinov  (Texinov)  -  Site web
Texinov
58 Route de Ferrossière, 38110 Saint-Didier-de-la-Tour -  France

Les projets d'extension des anciennes Installations de Déchets Non Dangereux (ISDND) se sont accélérés ces dernières années à cause des contraintes économiques et environnementales qui rendent difficile, voire impossible selon les cas, la création de nouvelles installations. Ces projets d'extension se font par la construction de nouveaux casiers en appui total ou partiel sur des casiers plus anciens. Ces derniers sont généralement non conformes à la réglementation actuelle et nécessitent la mise en place de dispositifs d'étanchéité complémentaires. Dans le cas d'une extension verticale, en appui essentiellement sur le sommet d'un casier existant, il faut s'assurer de l'intégrité des dispositifs d'étanchéité du nouveau casier vis-à-vis des tassements différentiels des déchets anciens. C'est dans ce cadre que des géosynthétiques de renforcement sont installés au sommet de l'ancien casier afin de reprendre les efforts apportés par les déchets du nouveau casier et de limiter ainsi les tassements différentiels.

A ce jour, malgré quelques retours d'expérience de projets réalisés avec succès, il semble qu'il n'existe aucune méthode de dimensionnement permettant de calculer précisément les efforts de traction que doit reprendre le géosynthétique de renforcement afin de maîtriser les tassements différentiels.

Cet article présente le projet d'aménagement de l'extension de l'ISDND de Champigny (département de l'Yonne) ainsi que la méthode de dimensionnement utilisée pour estimer les efforts de traction qui seront repris par le géosynthétique. Le calcul est basé sur la méthode RAFAEL, qui est une méthode de référence pour le dimensionnement de géosynthétiques en prévention contre les effondrements sur cavités.

Le but de cet article est de contribuer à la communication des méthodes de calculs et de conception utilisées dans ce domaine. La multiplication des exemples d'installations pérennes permet le développement de ces méthodes.



  • Poster
  • Autre
Personnes connectées : 1 Flux RSS