ENSG             Mines            LEMTA             CNRS        Georessources       ASGA

StanENSG

Actes de la conférence > Par auteur > Emeriault Fabrice

Jeudi 7
Modélisation numérique, physique, simulation, effet d’échelle
11 - Fabrice Emeriault (INPG-3SR) & Luc Scholtes (Géoressources)
› 11:00 - 11:15 (15min)
› Salle 101
MODELE REDUIT D'UN MASSIF DE SOL RENFORCE PAR INCLUSIONS RIGIDES SOUS CHARGEMENT CYCLIQUE
Moustafa Houda  1, 2@  , Orianne Jenck  1@  , Fabrice Emeriault  1, *@  
1 : Laboratoire sols, solides, structures - risques [Grenoble]  (3SR)  -  Site web
Université Grenoble Alpes, CNRS : UMR5521
Domaine Universitaire BP53 38041 Grenoble Cedex 9 -  France
2 : Laboratoire Optimisation de la Conception et Ingénierie de l'Environnement  (LOCIE)  -  Site web
CNRS : FRE3220, Université de Savoie
Campus scientifique Savoie Technolac 73376 Le Bourget du Lac - CEDEX -  France
* : Auteur correspondant

Le concept de renforcement de sols compressibles par inclusions rigides verticales implique que les têtes d'inclusion ne sont pas liées à la structure en surface : une plate-forme de transfert de charge (PTC) est érigée entre le sol de fondation renforcé par inclusions et la superstructure.

Cette technique de renforcement a été largement étudiée sous chargement monotone, mais le comportement sous chargement cyclique pose encore question et nécessite donc des travaux de recherche supplémentaires.

Cette étude expérimentale porte sur l'analyse des mécanismes qui se développent dans la PTC, constituée d'un matériau granulaire, lors de cycles lents de chargement-déchargement en surface. Des expérimentations ont été réalisées en laboratoire, sur un modèle réduit à l'échelle 1/10 sur les longueurs, sous gravité normale. Le modèle consiste en une cuve rigide de section carrée de 1m² contenant 20 inclusions, placées à travers un sol compressible analogique (mélange de sable et de billes de polystyrène expansé), qui ne présente pas de phénomène de consolidation et qui permet alors l'application de cycles lents en un temps d'essai raisonnable. La PTC est constitué d'un gravillon 2-4mm, dont le comportement mécanique a été caractérisé par une campagne d'essais triaxiaux sous chargement cyclique. Le modèle est instrumenté en capteurs d'efforts et de déplacements en zone centrale et l'application d'une méthode de corrélation d'images à travers une fenêtre latérale du modèle donne accès au champ de déplacement dans le massif.

Une importante campagne d'essais sous chargements monotones et cycliques a été réalisée. L'analyse de certains paramètres comme les conditions aux limites (présence d'une dalle rigide en surface ou surcharge uniformément répartie) et la séquence de chargement appliquée permet de mettre en évidence les mécanismes qui se développent dans la PTC et qui se traduisent par une accumulation de tassement et une variation de l'efficacité du système.

 


Personnes connectées : 2 Flux RSS