ENSG             Mines            LEMTA             CNRS        Georessources       ASGA

StanENSG

Actes de la conférence > Par auteur > Morvan Mathilde

Mercredi 6
Gestion des risques
5 - Olivier Deck (Géoressources)
› 14:15 - 14:30 (15min)
› Salle 101
Etude de l'influence du degré de saturation sur le comportement des sols à la liquéfaction
Mathilde Vernay  1, *@  , Pierre Breul  1, 2@  , Mathilde Morvan  1@  
1 : Institut Pascal  -  Site web
CNRS : UMR6602, Université Blaise Pascal - Clermont-Ferrand II
24 avenue des Landais 63171 Aubiere Cedex -  France
2 : Polytech Clermont-Ferrand, Université Blaise Pascal
Université Blaise Pascal - Clermont-Ferrand II
Campus universitaire des Cézeaux - BP 206, 63174 Aubière cedex -  France
* : Auteur correspondant

La liquéfaction des sols non saturés est un sujet d'étude relativement récent. En effet, traditionnellement, on considère que si le sol n'est pas totalement saturé, il n'y a pas de risques de liquéfaction. Or plusieurs auteurs (Unno, 2008 ; Sherif et al., 1977) ont mis en évidence que bien que les caractéristiques mécaniques des sols soient améliorées par la diminution du degré de saturation, les sols non saturés peuvent eux aussi liquéfier. Néanmoins, le comportement des sols non saturés, notamment lorsqu'ils sont soumis à des sollicitations cycliques ou dynamiques n'est pas parfaitement connu, et on ne sait pas encore totalement gérer ces risques.

L'objectif de ce travail est d'étudier le comportement d'un sol non saturé sous sollicitation cyclique, et de déterminer dans quelle mesure le degré de saturation, et notamment la succion influencent le comportement du matériau. L'objectif final est de comprendre les mécanismes qui interviennent, déterminer les liens entre paramètres physiques et mécaniques, et définir des seuils critiques en termes de degré de saturation pour lesquels le risque de liquéfaction existe.

Pour cela, des essais triaxiaux monotones et cycliques ont été réalisés sur des échantillons de sable de Fontainebleau à différents niveaux de saturation, par la technique de translation d'axes. Des essais de cisaillement direct, en conditions saturées et non saturées ont également été réalisés. La courbe de rétention du sable de Fontainebleau a été établie par la méthode du papier filtre.

Les résultats montrent que si la diminution du degré de saturation permet de retarder la liquéfaction, et d'augmenter la résistance et la rigidité du matériau, les sols non saturés peuvent eux aussi liquéfier.Ils permettront également l'établissement d'un seuil de degré de saturation, afin de pouvoir mieux gérer les risques de liquéfaction en milieu non saturé.


Personnes connectées : 1 Flux RSS