ENSG             Mines            LEMTA             CNRS        Georessources       ASGA

StanENSG

Jeudi 7
Matériaux et géomatériaux
15 - Odile Ozanam (ANDRA) & Dragan Grgic (GeoRessources)
› 15:30 - 15:45 (15min)
› Salle 103
Influence d'un compacteur roulant de laboratoire sur le compactage des sols fins
Ouardia Sediki  1, 2, 3@  , Andry Razakamanantsoa  1@  , Mahdia Hattab  2@  , Tangi Le Borgne  4@  
1 : Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux  (IFSTTAR)  -  Site web
IFSTTAR-GERS, GMG
Route de Bouaye CS4 44344 Bouguenais Cedex -  France
2 : Laboratoire d'étude des micro-structures et de mécanique des matériaux [Metz]  (LEM3)  -  Site web
CNRS : UMR7239, Université de Lorraine
Ile du Saulcy 57045 Metz - cedex 01 -  France
3 : VINCI Construction Terrassement
VINCI Construction Terrassement
61, avenue Jules Quentin 92730 Nanterre cedex -  France
4 : Bouygues Travaux Publics
Travaux Publics
1 avenue Eugène Freyssinet EC14 78 280 Guyancourt -  France

Le sujet traite le problème d'envol de poussières sur les routes non revêtues. Un défaut de compactage du sol peut en effet favoriser l'envol des particules fines qui constitue un danger sur le chantier à cause des nuisances sanitaire et sécuritaire.

L'une des questions posées consiste à établir le lien entre l'envol des particules et le compactage des sols. La première partie de cette recherche concerne l'étude au laboratoire de l'efficacité du compactage sur un sol fin en fonction du procédé adopté.

Un nouveau dispositif de compactage original appelé compacteur de plaques (CP) est proposé. Il présente l'avantage de reproduire des sollicitations proches à celles appliquées par les engins de compactage in-situ.

Le présent travail tente d'appréhender l'influence du dispositif de compactage sur le comportement du sol et d'analyser la pertinence des résultats de compactage par rapport au dispositif Proctor pris comme référence.

La discussion portera sur l'équivalence entre les deux dispositifs sur les questions relatives aux conditions de fabrication des éprouvettes, à la distribution des contraintes et aux paramètres hydromécaniques des matériaux en liaison avec leur potentiel d'envol.

Les premières observations semblent aller dans le sens d'une cohérence des résultats issus du dispositif CP et ceux de l'essai Proctor.


Personnes connectées : 2 Flux RSS