ENSG             Mines            LEMTA             CNRS        Georessources       ASGA

StanENSG

Jeudi 7
Matériaux et géomatériaux
15 - Odile Ozanam (ANDRA) & Dragan Grgic (GeoRessources)
› 15:00 - 15:15 (15min)
› Salle 103
Relations entre les paramètres hydromécaniques et la résistance à l'érosion interne des sols fins traités
Abdelwadoud Mehenni  1@  , Olivier Cuisinier  2@  , Farimah Masrouri  2@  , Emmanuel Lavallee  1@  
1 : Bouygues Travaux Publics
Bouygues Travaux Publics
Challenger - 1 avenue Eugène Freyssinet - - Guyancourt Direction technique Bouygues TP -  France
2 : Laboratoire d'énergétique et de mécanique théorique et appliquée  (LEMTA)  -  Site web
CNRS : UMR7563, Institut National Polytechnique de Lorraine (INPL), Université Henri Poincaré - Nancy I
ESSTIN 2 rue Jean Lamour 54500 VANDOEUVRE LES NANCY -  France

Les sols employés pour la réalisation d'ouvrages hydrauliques doivent répondre à des performances hydriques, mécaniques et d'érodabilité. Cependant, les sols disponibles dans l'emprise des ouvrages ne répondent pas souvent aux critères requis. Le traitement des sols peut être utilisé pour faciliter la mise en œuvre des matériaux très humides et pour améliorer les performances mécaniques et/ou hydriques des sols. Cependant, l'impact du traitement sur l'érodabilité des sols reste moins maitrisé et moins documenté. Cet article vise à quantifier l'impact de différents traitements sur le comportement hydromécanique et la résistance à l'érosion interne des sols fins, ainsi que la détermination des relations entre ces paramètres.

Le sol étudié est un limon fin du Bassin Parisien traité avec différents produits (chaux, ciment, kaolinite et bentonite), avec différents dosages et temps de cure. La caractérisation du comportement hydromécanique a été basée sur des mesures de résistance à la compression simple et de conductivité hydraulique. Un dispositif d'érosion interne HET optimisé a été développé pour déterminer les paramètres d'érosion interne des sols traités. La méthode d'analyse a aussi été modifiée afin d'intégrer l'impact de l'évolution de la forme réelle du conduit d'érosion dans l'éprouvette.

Les résultats de l'étude montrent que la nature du produit de traitement détermine les modifications et les améliorations des paramètres du sol. Selon chaque produit, ses améliorations se traduisent par une baisse de la conductivité hydraulique, une augmentation de la résistance mécanique, et une augmentation de la résistance à l'érosion interne. Le dosage utilisé influence l'ampleur de ces améliorations. Les résultats montrent aussi que la contrainte critique déterminée par le HET est liée à la résistance à la compression simple du sol. Ces améliorations des performances du sol ont été mesurées à court terme et des études à long terme restent nécessaires pour validé la durabilité de ces performances initiales.


Personnes connectées : 1 Flux RSS