ENSG             Mines            LEMTA             CNRS        Georessources       ASGA

StanENSG

Ouvrages d'accès au second pont sur le Wouri : fiabilisation du projet grâce à un remblai d'essai
Céline Lefèvre  1@  , Arnaud Juignet  1@  , Olivier Helas  2@  
1 : GEOS Ingénieurs Conseils
sans objet
18 rue des Deux Gares 92500 RUEIL-MALMAISON -  France
2 : Dodin Campenon Bernard
sans objet
9 rue Ernest Flammarion - ZAC du Petit Le Roy 94550 CHEVILLY-LARUE -  France

Dans le cadre de la construction d'un second pont sur le Wouri, au Cameroun, les ouvrages d'accès s'insèrent dans un contexte géotechnique délicat, caractéristique des estuaires, avec d'importantes épaisseurs d'alluvions compressibles, mais aussi des remblais mis en œuvre pour gagner des terrains sur le fleuve.

Le profil en long est principalement en remblai, avec des hauteurs qui atteignent environ 8 m au niveau du raccordement au pont. En phase préliminaire, des tassements pouvant aller jusqu'à plus de 2 m d'amplitude ont été estimés.

Pour diverses raisons, dont notamment la disposition lenticulaire des alluvions, les données de sondages et d'essais en laboratoire se sont avérées insuffisantes pour caractériser correctement la compressibilité et la vitesse de consolidation des sols supports à grande échelle, sous la charge des ouvrages.

Le groupement de conception-construction a donc décidé de réaliser un remblai d'essai dans la zone la plus critique, au droit d'un ancien bras mort du Wouri.

Le logiciel GEODEPL, développé par GEOS Ingénieurs Conseils, a été utilisé pour exploiter les mesures réalisées sur le terrain, et ainsi prédire l'évolution des tassements par application de trois méthodes différentes (Asaoka, Recordon et Al-Shamrani).

A ce jour, le suivi du remblai d'essai a permis d'atteindre plusieurs objectifs :

- La fiabilisation du modèle géotechnique retenu et des amplitudes de tassements (plus de 1,8 m mesurés au droit du remblai d'essai),

- L'estimation d'un coefficient de consolidation vertical « équivalent » représentatif du comportement réel des sols compressibles mélangés du site sous les charges apportées par les remblais,

- La caractérisation des phénomènes de fluage, qui n'avaient pas pu être quantifiés auparavant.

Très concrètement, pour le projet, l'exploitation de ce remblai va permettre d'adapter le phasage, d'optimiser certains dimensionnements établis jusqu'alors de manière sécuritaire faute de données, et de fiabiliser le planning des travaux.


Personnes connectées : 2 Flux RSS