ENSG             Mines            LEMTA             CNRS        Georessources       ASGA

StanENSG

Jeudi 7
Matériaux et géomatériaux
15 - Odile Ozanam (ANDRA) & Dragan Grgic (GeoRessources)
› 14:45 - 15:00 (15min)
› Salle 103
Développement d'un modèle théorique permettant de reproduire le comportement des sols proches de la saturation – application à des essais de laboratoire de terrassement
Dino Mahmutovic  1@  , Luc Boutonnier  1@  , Rinah Andrianatrehina  2@  , Said Taibi  2@  , Jacques Monnet  3@  , Thierry Dubreucq  4@  
1 : EGIS GEOTECHNIQUE
EGIS GEOTECHNIQUE
3, rue Docteur Schweitzer, 38180, Seyssins, France -  France
2 : Laboratoire Ondes et Milieux Complexes  (LOMC)  -  Site web
CNRS : FRE1302, Université du Havre
LOMC, UMR CNRS 6294, Université du Havre 75, rue Bellot, 76600 Le Havre -  France
3 : Gaiatech
GAIATECH
Seyssinet-Pariset -  France
4 : Terrassements et Centrifugeuse  (IFSTTAR/GERS/TC)  -  Site web
IFSTTAR, PRES Université Nantes Angers Le Mans [UNAM]
Centre de Nantes Route de Bouaye - BP 4129 44341 Bouguenais Cedex -  France

Le projet ANR Terredurable a commencé en 2012 et prendra fin en décembre 2016. Son objectif est d'améliorer la conception des ouvrages en terre (compactage et stabilité) en combinant recherche expérimentale et théorique avec le retour d'expérience des praticiens. A cet effet, ce projet a pour ambition de mieux comprendre la mécanique des sols non saturés et notamment celle des sols proches de la saturation. Ces derniers ont un comportement bien spécifique avec la présence de bulles d'air occluses. Cet état hydrique correspond par ailleurs à la majorité des ouvrages en terre anthropiques en sols fins (déblais, remblais, barrages en terre, digues,...).

Cette communication s'inscrit dans le thème du projet « développement d'un modèle théorique » dont l'objectif est de modéliser le comportement des sols proches de la saturation, avec la prise en compte dans un code de calcul numérique.

Cet article est la suite de la communication consacrée à la description du modèle et à sa validation sur des essais oedométriques et triaxiaux. Ici, l'objectif est d'étendre le champ des essais de validation à des essais de terrassement comme les essais d'Indice Portant Immédiat (IPI) du coté humide de l'optimum Proctor. Le bien-fondé de l'approche théorique coté sec de l'optimum Proctor (air libre) est aussi analysé à la lumière des corrélations de Dubreucq (2015).


Personnes connectées : 1 Flux RSS