ENSG             Mines            LEMTA             CNRS        Georessources       ASGA

StanENSG

Jeudi 7
Grands ouvrages
16 - Valérie Bernhardt (Terrasol) - Dragan Grgic (GeoRessource)
› 17:00 - 17:15 (15min)
› Amphithéatre A300
EMPLOI D'AJUSTEMENTS STATISTIQUES POUR LA CONSTRUCTION D'UN MODELE GEOTECHNIQUE POUR UN GRAND PONT
Savatier Vincent  1, *@  , Cristina Nogue Sanchez  2@  
1 : EGIS GEOTECHNIQUE- Toulouse  (EGIS)
EGIS STRUCTURE ET ENVIRONNEMENT
Héliopôle 33-43 avenue G; Pompidou Bat D BP13115 31131 Balma Cedex -  France
2 : Institut national Des Sciences Appliquées de Toulouse  (INSA Toulouse)  -  Site web
Institut National des Sciences Appliquées [INSA]
Institut National Des Sciences Appliquees de Toulouse, Dept. Mathematiques, 135, Avenue de Rangueil - 31077 Toulouse Cedex 4 France, -  France
* : Auteur correspondant

Les paramètres de calcul à la rupture (terme de pointe et frottement latéral) et en élasticité (réaction sol-pieux sous sollicitation horizontale) des fondations profondes sont fonction de la moyenne des caractéristiques mécaniques du sol sur une épaisseur donnée. Le volume de terrain concerné peut être caractérisé par une hauteur notée hn. De ce fait, dans le cas d'une campagne d'essais pressiométriques, avec une fréquence d'un essai par mètre, la détermination des valeurs caractéristiques pressiométriques peut se faire en calculant l'intervalle de confiance de la moyenne du tirage de « n » valeurs au sein d'une population préalablement ajusté à une loi statistique (loi normale ou log-normale). La valeur de n correspond alors à la partie entière de la hauteur hn.

Cette méthode est appliquée au calcul des fondations profondes du pont Jean Jacques Bosc à Bordeaux pour la détermination des paramètres de calcul à la rupture et en élasticité. L'ouvrage, d'une portée de 549 mètres, est composé de 8 piles de 44 m de large. Un sondage pressiométrique a été réalisé au droit de chaque pile en phase PRO. Ces sondages constituent la base de données de l'étude décrite dans l'article.

Cet article présentera une comparaison des calculs des pieux à partir des valeurs caractéristiques obtenues par la méthode décrite dans l'article avec des estimations plus classiques (à partir de l'intervalle de confiance de la population ou mesure minimale). Sera exposée également la conséquence sur la détermination des valeurs caractéristiques, pour le dimensionnement des pieux, de la réalisation d'essais pressiométriques tous les 0,80 m ou tous les 2 m.



  • Poster
Personnes connectées : 1 Flux RSS