ENSG             Mines            LEMTA             CNRS        Georessources       ASGA

StanENSG

Jeudi 7
Reconnaissance et auscultation des sites et des ouvrages
14 - Catherine Jacquard (Fondasol) - Mahdia Hattab (LEM3 – UL)
› 15:15 - 15:30 (15min)
› Salle 101
Prise en compte du fluage dans l'analyse des mesures pour la prévision de tassements résiduels
Marc Favre  1@  , Eric Vermoote  1, *@  
1 : GEOS  -  Site web
Aucune
Batiment Europa 2 Avenue Marie Curie 74160 ARCHAMPS -  France
* : Auteur correspondant

Le suivi du tassement des ouvrages construits sur des sols fins, prévu généralement pour lever les incertitudes liées à ce problème, peut se révéler également incertain, selon la méthode employée, et si l'ensemble des phénomènes n'est pas pris en compte.En intégrant l'équation propre au tassement secondaire, qui est fonction du logarithme du temps, dans les équations déjà reconnues pour retrouver le tassement primaire, notamment exponentielles (Recordon), le fluage est pris en compte et permet de mieux approcher la courbe de déplacement en fonction du temps avec les mesures.

Il est fait l'hypothèse que la consolidation du sol résulte de la superposition du phénomène de consolidation primaire et du phénomène de fluage,.

La superposition de ces deux phénomènes conduit ainsi à distinguer deux intervalles de temps distincts :

- I1 = [0, t0], correspondant à la durée durant laquelle la consolidation primaire est prédominante,

- Au-delà de t0, la consolidation secondaire se superpose à la consolidation primaire puis devient prédominante.


Personnes connectées : 2 Flux RSS