ENSG             Mines            LEMTA             CNRS        Georessources       ASGA

StanENSG

Mercredi 6
Gestion des risques
5 - Olivier Deck (Géoressources)
› 15:00 - 15:15 (15min)
› Salle 101
Titre : Suivi de l'érosion par imagerie satellite et fouille de données spatio-temporelles
Catherine Pothier  1, *@  , Remi Andreoli  2@  , Nicolas Meger  3@  , Christophe Rigotti  4@  
1 : Université de lyon, INSA de Lyon  (LGCIE - SMS ID)
Institut National des Sciences Appliquées [INSA]
20, avenue Albert Einstein - 69621 Villeurbanne cedex -  France
2 : Bluecham S.A.  -  Site web
Néant
101 rue Roger Laroque, IRD, 98807 Nouméa, Nouvelle-Calédonie -  France
3 : Laboratoire d'Informatique, Systèmes, Traitement de l'Information et de la Connaissance  (LISTIC)  -  Site web
Université de Savoie : EA3703
BP 80439 74944 ANNECY LE VIEUX Cedex -  France
4 : Laboratoire d'InfoRmatique en Image et Systèmes d'information  (LIRIS)  -  Site web
Institut National des Sciences Appliquées [INSA], CNRS : UMR5205, INRIA
Bâtiment Blaise Pascal - 20, avenue Albert Einstein - 69621 Villeurbanne cedex -  France
* : Auteur correspondant

Les séries temporelles d'images acquises avec des méthodes de télédétection basées sur les images satellites présentent un fort potentiel pour la compréhension et le suivi de la dynamique de surface de la Terre. Notamment en ce qui concerne le suivi et la compréhension de l'érosion des sols, ainsi que sa prévention. Les méthodes d'analyse de séries temporelles de données de télédétection visent à effectuer des simplifications spatiales et/ou temporelles sur le signal brut pour ne représenter qu'une partie de l'information mais sous forme interprétable (cartes ou courbes). Une approche provenant des techniques dites par "extraction de connaissances" basée sur les pixels a été employée dans cette étude pour aider à la compréhension cinématique de l'érosion du site. Ces évolutions pixelaires sont nommées des motifs séquentiels fréquents groupés. Les résultats sont présentés sous forme de cartes de localisation spatio-temporelle de chaque motif.

 

Cette méthode a été appliquée sur une série de 16 images Landsat 7 de résolution 513 par 513 pixels avec une résolution à 30m prises entre 2000 et 2011 dans une zone au sud-est de la Nouvelle Calédonie caractérisée par un site minier d'extraction et de transformation de classe mondiale. Les motifs extraits ont permis de mettre en évidence les zones d'érosions dues à l'exploitation de la mine, les évolutions temporelles des dolines et du maquis minier dans le but de surveiller et prévoir le risque érosif. Les interprétations des motifs ont été effectuées à l'aide de QënhelöTM, hub géospatial permettant de croiser des informations de sources distribuées avec des données ou informations à valeur ajoutée issues des satellites d'observation de la Terre. Le hub Qëhnelö permet au travers de modules et d'applications clé en main, de mettre à disposition des décideurs municipaux de nouvelles informations issues des acquisitions satellitaires et des analyses des experts du domaine.


Personnes connectées : 2 Flux RSS