ENSG             Mines            LEMTA             CNRS        Georessources       ASGA

StanENSG

Jeudi 7
Grands ouvrages
13 - François Laigle (EDF) & Richard Giot (Géoressources)
› 15:00 - 15:15 (15min)
› Amphithéatre A300
Simulation numérique avec CESAR d'essais en centrifugeuse sur des modèles de front de taille renforcés par boulonnage
Mawudo Eirel Cedric Hounyevou Klotoe  1, *@  , Emmanuel Bourgeois  2@  
1 : Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux [Marne-la-Vallée]  (IFSTTAR)  -  Site web
Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEMLV) : UMR-T 9403, IFSTTAR
Boulevard Newton, Champs sur Marne, F-77447 Marne la Vallée Cedex 2 -  France
2 : Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux [Marne-la-Vallée]  (IFSTTAR)  -  Site web
IFSTTAR
Boulevard Newton, Champs sur Marne, F-77447 Marne la Vallée Cedex 2 -  France
* : Auteur correspondant

Le renforcement par boulonnage du front de taille est très couramment utilisé sur les chantiers de tunnels creusés à faible profondeur dans les terrains meubles. Cette technique permet de préserver la stabilité de l'excavation, d'une part, et de contrôler les déformations du front de taille et les tassements en surface, d'autre part.

Bien que la technique soit très répandue, il n'existe pas encore véritablement d'outils fiables pour le calcul des déplacements ni de méthodes de dimensionnement validées, et les connaissances actuelles sur la réponse au creusement du front boulonné demeurent restreintes. Dans ce contexte, les essais en centrifugeuse sur modèle réduit, constituent un moyen privilégié d'investigation du fonctionnement du renforcement, plus simple et plus économique à mettre en œuvre que l'instrumentation du front de taille pour un ouvrage réel.

L'objectif de ce travail est de simuler numériquement avec CESAR-LCPC, les essais en centrifugeuse sur des modèles de front de taille renforcés par boulonnage (Al Hallak, 1999). Pour ce faire, deux modèles de calculs (discrétisé, homogénéisé) tridimensionnels sont réalisés. Dans le premier, on représente les boulons dans le front de taille par des éléments de barre (qui prennent en compte le frottement entre le sol et le boulon). Les calculs homogénéisés utilisent le modèle développé par Sudret et Buhan dans la zone renforcée par les boulons.

Le résultat des calculs discrétisés (avec prise en compte du glissement relatif des boulons par rapport au massif de sol) reproduisent mieux les déplacements mesurés dans la centrifugeuse que les calculs homogénéisés (pas de prise en compte du frottement entre boulons et massif de sol), en particulier à la fin des essais



  • Présentation
Personnes connectées : 1 Flux RSS